Les jeunes joueurs à suivre pour le mondial 2022

jeunes coupe du mondejeunes coupe du monde

À chaque coupe du monde, plusieurs jeunes joueurs tirent vraiment leur épingle du jeu et se font voir aux yeux du monde entier. À quelques semaines du début de la plus belle des compétitions, voici 9 jeunes joueurs à suivre pour le mondial, 3 stars, 3 joueurs à gros potentiel, et 3 jeunes méconnus, tous de pays différents.

Les joueurs déjà stars

  • Jamal Musiala (19 ans / Allemagne) : sur les terrains de manière régulière avec le Bayern de Munich depuis 2 ans, on oublie presque l’exploit de précocité que fait Jamal Musiala. Le jeune milieu offensif bavarois a la capacité de jouer partout sur le front de l’attaque, même s’il est plus à l’aise au cœur du jeu.

    Avaleur d’espace, il affectionne tout particulièrement les dribbles dans les petites zones. Il retrouvera en sélection un des premiers coachs qui a vraiment cru en lui, Hans Dieter Flick. Il est une des têtes de proues de cette nouvelle Allemagne, et devrait faire le bonheur de la National Mannschaft et de ses nombreux fidèles.

  • Giovanni Reyna (19 ans / USA) : lui aussi très précoce, il fait ses premiers pas avec le Borussia Dortmund a tout juste 17 ans. Aujourd’hui un peu moins en vue que les années précédentes, il pourrait bien se servir de cette coupe du monde pour attirer les convoitises. L’actuelle blessure de Marco Reus devrait lui offrir du temps de jeu en club.

    « Annoncé comme un futur Golden Boy (ballon d’or des jeunes joueurs), il pourrait bien enfin confirmer, dans une équipe très ambitieuse »

    En sélection, il a la pleine confiance de son sélectionneur, qui n’hésite pas à lui laisser les clés du jeu. Ce jeune milieu offensif est aussi capable d’évoluer sur un côté. Annoncé comme un futur Golden Boy (ballon d’or des jeunes joueurs), il pourrait bien enfin confirmer, dans une équipe très ambitieuse et très joueuse, parfaite pour un joueur comme Reyna.

  • Nuno Mendes (20 ans / Portugal) : inconnu du grand public il y a encore un an, il a franchi un cap significatif en étant transféré du Sporting Portugal puis en s’imposant au Paris Saint Germain. Il a même réussi à mettre l’expérimenter Juan Bernat au placard, et tout cela à seulement 20 ans.

    Passé par toutes les équipes de jeune du Portugal, il a connu sa première sélection en mars 2021, contre l’Azerbaïdjan. Avec les A, il a réussi à mettre le légendaire Raphaël Guerreiro et constitue le futur du Portugal, qui a placé beaucoup d’espoir en lui. Solide défensivement, il n’hésite pas non plus à se projeter pour aider ses coéquipiers offensivement.

Les joueurs avec un gros potentiel

jeunes footballeursjeunes footballeurs
  • Andreas Skov Olsen (22 ans / Danemark) : les suiveurs les plus assidus de l’Euro 2020 (joué en 2021) avaient déjà dû repérer ce jeune ailier danois. Rapide, percutant, et hyper provoquant balle au pied, Skov Olsen distille aussi de merveilleux ballons à ses coéquipiers. Capable d’évoluer en tant que piston gauche, il s’est notamment mis en valeur un cran plus haut, en tant qu’ailier gauche.

    Très en difficulté en Italie, à la Sampdoria de Gênes depuis deux ans, il a pris un nouvel envol depuis son transfert au Club Bruges en janvier dernier. Il avait fini la saison en grande pompe avec 5 buts et 8 passes en 15 matchs, et reste sur les mêmes bases cette année. Au moment de cet article, le danois a inscrit 4 buts et délivré 2 passes décisives en 9 matchs.

  • Noah Okafor (22 ans / Suisse) : toujours passé à se dépasser et avec beaucoup de concurrence dans les jambes, Okafor s’en est toujours sorti, pour devenir, à seulement 22 ans, un des grands noms de demain à son poste. Le joueur du Red Bull Salzbourg fait des merveilles avec le club autrichien, et a notamment inscrit deux buts en deux matchs de Ligue des Champions, contre Chelsea et le Milan AC !

    En sélection, Okafor est moins en vue qu’en club, et doit faire face à de sérieux concurrents, comme la légende du pays Xherdan Shaqiri, le puissant Breel Embolo de Monaco, mais aussi les expérimentés Mario Gavranovic et Haris Seferovic. Okafor fait la différence par sa conduite de balle, sa finition au-dessus du lot, et sa capacité à se démarquer et prendre la profondeur.

  • Hiroki Ito (23 ans / Japon) : recruté l’été dernier en deuxième division japonaise, on peut dire que les dirigeants de Stuttgart ont eu le nez creux. Le jeune défenseur japonais s’est imposé dans le club allemand en devenant avec Mavropanos un joueur sur lequel il faut compter. Avec son gabarit imposant (surtout pour un joueur asiatique), et ses 1m88, il a toutes ses chances de s’imposer en sélection nationale.

    Passé par les U17, les U18, les U19, les U20, et les U23, il a fêté ses premières sélections avec les A il y a peu et devrait sans nul doute être sélectionné pour la Coupe du Monde. Il sera mis en concurrence avec Nakagawa de Huddersfield, et l’ancien de l’Inter de Milan et de l’Olympique de Marseille, Yuto Nagatomo.

Les joueurs encore très méconnus

  • Julian Araujo (21 ans / Mexique) : titulaire en tant que latéral avec les Los Angeles Galaxy depuis plus de 3 ans, il fait la pluie et le beau temps sur son couloir droit. Titulaire avec sa sélection mexicaine, il devrait rejoindre l’Europe dès le mercato d’hiver, surtout après avoir été à deux doigts de rejoindre le FC Barcelone à la fin du mercato d’été.
  • Ransford-Yeboah Konigsdorffer (21 ans / Ghana) : passé par les sélections de jeunes de l’Allemagne, il a finalement décidé récemment de faire partie de l’équipe ghanéenne, et participera donc à la prochaine Coupe du Monde. Buteur ou ailier, il a rejoint lors du dernier mercato Hambourg, après trois belles années du côté du Dynamo de Dresde en Bundesliga 2. Il pourrait d’ici la fin de l’année connaître ses premières minutes en première division, car le HSV est bien parti pour enfin remonter dans l’élite du football allemand.
  • Cho Young – Wook (23 ans / Corée du Sud) : longtemps cloisonné avec les U23, le jeune ailier du FC Séoul (aussi capable de jouer en pointe) a tout pour faire parler de lui au Qatar, et enfin rejoindre l’Europe. Petit mais rapide, il est capable d’être vraiment virevoltant et de faire trembler les défenses adverses. À surveiller donc !
marc dufour parierensuisse.jpg

Marc Dufour est un expert de 35 ans en analyse de données pour les paris sportifs et les casinos en ligne. Spécialisé en statistiques et informatique, il a révolutionné l'approche des paris en introduisant des méthodes d'analyse avancées, permettant de déchiffrer des ensembles de données complexes pour élaborer des stratégies gagnantes. Il a travaillé avec de grandes marques de l'industrie, apportant son expertise pour le succès de leurs opérations.

Bookmaker Du Mois
  • Bonus de 100% jusqu’à 200 CHF
  • Nombreuses cotes boostées
  • Compatibilité sur mobiles
Prono du moment
/img/site/~280/140/tournoi-des-six-nations(1).jpg

À partir du 2 février 2024 commencera le tournoi des six nations 2024. L’Angleterre, le Pays de Galle, l’Irlande, l’Écosse, la France, et l’Italie, se défieront jusqu’au 16 mars... Lire la suite

Notre pronostic ? Victoire de l’Irlande